Recueil de poèmes des jeunes 2020

11 avril 2020

 

Thème année 2020 “Courage”

 

 

 

 

 

 

Recueil de poésie des jeunes 2020

Classe de CE1-CE2 de Verrines

Classe de CE1-CE2 de Verrines

Une seconde pour prendre la nature en photo.

Une minute pour cueillir huit roses.

Une journée pour monter près d’un volcan.

Un mois pour construire une cabane dans les arbres.

Une année pour t’aimer.

Un siècle pour t’oublier.

Maël


Combattre jusqu’à l’aube

On y va

Utiliser sa force

Risquer sa vie

Affronter ses peurs

Garder confiance en soi

En avant

Gabin


Si un jour

Si un jour le soleil ne se levait pas, je resterais au lit.

Si un jour le ciel ne pleurait plus, je jouerais tous les jours dans le jardin.

Si un jour les arbres perdaient leurs branches, j’essaierais de les recoller.

Si un jour les fleurs perdaient leurs couleurs, je les colorierais.

Si un jour les oiseaux disparaissaient, je les chercherais partout.

Si un jour je tombais et je me faisais très mal, je me relèverais.

Anaé


Aie le courage

Aie le courage de me regarder quand je me fais belle.

Aie le courage de m’écouter quand je te dis que j’ai raison.

Aie le courage de me porter quand je suis malade.

Aie le courage de suivre ton cœur quand je te dis “Je t’aime”.

Lhana

Classe de CE2 de Celles-s/Belle

Classe de CE2 de Celles-s/Belle

Le vent,

l’arc-en-ciel se retourne

en souriant.

Lison


Quelqu’un m’a tout pris

sauf l’amour

qui était en moi.

Timéo


Sous les étoiles

la fleur de lune

me regarde

Axel

Classe de CE2 – CM1 de Celles-s/Belle

Classe de CE2 – CM1 de Celles-s/Belle

Les heures passent

L’étoile filante part en voyage

Le crépuscule naissant éteint les continents

Pendant que la Terre tourne et que les heures passent

Lucile


Instants

La nuit tombe sur la Terre hantée de fantômes

Le petit écureuil doré pointe son museau sur la neige

Le petit louveteau se blottit contre sa maman

Le petit crabe trottine de gauche à droite sur le sable

Le serpent rampe sur le sol en silence

Le lion se cache derrière les hautes herbes

Dans la forêt j’écoute le chant du ruisseau qui s’éloigne

À chaque seconde et à chaque heure qui passe je vieillis

Mila


Je n’étais pas prête

Je n’étais pas prête

Je ne voulais pas le faire je regrette

Et maintenant je ne suis plus là

Je n’aurais pas dû attendre si longtemps

Au ciel un oiseau vole très très loin

Aux pays des merveilles je dors tranquillement

Anaé

Classe de CM1 – CM2 de Verrines

Classe de CM1 – CM2 de Verrines

Cours

Où le vent souffle

Un peu

Repose ta mémoire

À l’encre bleue

Garde ton courage

Et lis ton ouvrage

Lola


Quand j’entends ce mot ça me fait penser à monter sur scène,

Ou aller chez le médecin.

C’est aller voir les filles et les inviter.

C’est un cœur et dans ce cœur il y a de l’amour de la gentillesse

Mais surtout : du COURAGE !

Et le courage ce n’est pas de cacher la vérité mais de l’avouer.

Timothé


Oh le coucou aux mille couleurs,

Qu’il est courageux, qu’il est courageux.

Oh le coucou aux mille couleurs,

Qu’il est courageux comme le soleil.

Oh le soleil aux trois couleurs,

Qu’il est courageux, qu’il est courageux,

Comme la poésie.

Oh la poésie qu’elle est courageuse,

Qu’elle est courageuse d’être aussi belle.

Melyssa

Classe de 6e A

Classe de 6e A

L’écriture sans aucune rature

L’écriture très fière dit :

“L’écriture se fait sans ratures !!!”

Elle prit tous les mots de la feuille et partit.

Tom


Une algue vogue sur l’eau

Dans un bateau

Elle va chercher le bonheur

Dans la forêt aux belles fleurs

Bonheur, bonheur où te caches-tu ?

Je suis là

Tout près de toi

Dans ce beau champ de fleurs

Où ça ?

Où ça ?

Mais voyons je suis dans ton cœur

Tu n’as pas besoin de moi pour connaître le bonheur.

Anouk


 

Mon âme a mal.

Une veine coule comme la Seine

Car une lame en flamme

M’amène vers la haine

Esteban

Classe de 6e B

Classe de 6e B

Pluie

Tristesse des cieux

Orage

Colère des dieux

Tempête

Désaccord du firmament

 

Les feuilles dansent magnifiquement

En suivant

Le cours du vent

 

Les nuages fondent

Goutte par goutte

Roulent de petites nappes grises

 

Dans la maison blanche et endormie

Approche minuit

L’enfant sourit.

Candice


Que se passe-t-il dans la bibliothèque ?

Les livres sont-ils ivres ou rient-ils ?

Les livres boivent-ils de l’encre ?

De quoi rêve un livre ?

Sûrement d’un lecteur

Victor


Trois chats

Un chat courait dans les choux

Chantant dans le vent

Une histoire effrayante

 

Deux chats à la crinière de lion

Se parfumaient avec un échantillon

De jus de potiron

 

Trois chats étaient libres

De lire sans répit

Jusqu’au bout de la nuit

Lya

Poèmes des classes de 6e E et 6e F

Poèmes des classes de 6e E et 6e F

En 2020, équipés d’objets magiques, de mots-valises et de courage, les élèves de 6e E et de 6e F ont entamé un voyage en poésie.

Les mobgiques (mot + objet + magique = mobgique) les ont accom-pagnés dans leurs explorations et découvertes, leur ont donné du courage, permis de vivre des aventures, de traverser des épreuves et de franchir d’extraordinaires obstacles.

Classe de 6e E

Moutonton

Je parle terre avec les insectes.

Je parle source avec les poissons.

Je parle champs avec les moutons.

Et tout ce que je vous souffle s’appelle

moutonton.

Inès


Le Cocliquocinelle

Le Cocliquocinelle est une fleur émerveillée

Elle nourrit les bébés brillants

Avec de la poudre de fée

Arrive le beau temps

Margot


Tigraine

Il m’aide à planter des plantes sauvages.

Il me donne du courage pour me défendre.

Son pouvoir magique est de trouver les mots justes.

Et en plus il fait des étincelles !

Qui voyage sur la plaine ?

Tiens c’est Tigraine !

Plantant des plantes sauvages.

Protégeant les paysans.

Solène


Classe de 6e F

Mon chaichien

mon chaichien est doux

mon chaichien a une bonne bouille

mon chaichien est roux

mon chaichien est une fripouille

 

mon chaichien sait marcher

mon chaichien est né à la campagne

mon chaichien va au marché

mon chaichien à toutes ses courses gagne

 

mon chaichien est facile à transporter

mon chaichien quand je lui dis stop il s’immobilise

et devient une chaise

mon chaichien peut nous porter

 

mon chaichien est drôle

mon chaichien est le plus fort

mon chaichien est le plus beau

mon chaichien vaut de l’or

Gladys


Mon livmeau à moi

Mon livmeau à moi,

Il est en forme de vache,

Mon livmeau à moi,

Il fait meuuuuh quand on l’ouvre,

Mon livmeau à moi,

Dégage une odeur et change la voix des lecteurs,

Mon livmeau à moi,

Il est joyeux et amusant,

Mon livmeau à moi,

Il est très utile quand on s’ennuie !

Mon livmeau à moi,

Nous occupe mais il est râleur,

Mon livmeau à moi,

Vient de la vacherie,

Mon livmeau à moi,

Il a été fait dans l’usine des vacheurs,

Je l’adore mon livmeau il est à moi.

Carmel


Coqueliselle

Elle a la couleur des pétales de coquelicots.

Elle est douce.

Elle sent la vanille.

Elle fait de la musique pour s’endormir.

Elle est très bavarde.

Elle bouge quand elle chante.

Elle crie et parle.

Quand elle crie, tout se met à bouger,

À tomber, à trembler, à voler, et à disparaître.

Elle est très utile

Lorsqu’on veut se balader à cheval.

Elle me donne du courage.

Mais il faut la porter.

Elle vient de Magiquoluce.

Camille


Craytigreblanc

Mon craytigreblanc a un pelage tout blanc,

Ses ongles sont multicolores,

Sa queue est pointue comme un crayon,

Et sa crinière toute douce.

Son cri est grave comme un vrai tigre,

Il sent bon le chocolat.

Il est très gentil,

C’est mon meilleur ami,

Il est courageux, donc moi aussi.

Son cri est magique

Quand il y a des méchants

Il les renvoie

Et quand il y a des obstacles

Il les détruit.

Pour le trouver,

Je suis allée dans le pays des tigres

Et je l’ai trouvé blessé.

Je l’ai soigné puis

Je voulais partir mais

Je n’ai pas pu

Car il s’est accroché à moi.

Depuis on fait tout ensemble.

Il faut le nourrir,

Avec des mines de crayons.

Zoé

Classe de 5e B

Classe de 5e B

Le vrai courage est

de laisser votre cœur

ouvert à tout le monde

quel que soit l’âge.

Nino


Le courage

Le courage c’est d’en parler

Le courage c’est d’arriver à le supporter

Le courage c’est de s’en défendre

Le courage c’est d’arriver à se maîtriser pour ne pas se faire de mal

Le courage c’est se protéger

Le courage c’est de dire à ses parents ses soucis pour arrêter d’être harcelé

Le harcèlement faut en parler pour le dénoncer

Florentin


Les Courageux

Le courage se trouve dans chaque personne.

Le courage c’est affronter les autres.

Le courage c’est de se surpasser.

Le courage c’est d’ouvrir son cœur aux personnes que l’on aime

pour pouvoir aimer.

 

Le courage c’est l’audace.

Le courage c’est de faire des choix difficiles.

Le courage c’est d’être honnête.

Le courage c’est d’être persévérant pour pouvoir accomplir ses rêves.

 

Le courage c’est la volonté d’apprendre.

Le courage c’est la générosité.

Le courage c’est pouvoir s’accepter.

Le courage c’est la confiance envers soi-même et envers les autres.

 

Le courage c’est combattre ses peurs.

Le courage c’est avoir du cran.

Le courage c’est connaître sa valeur.

Le courage c’est de se différencier des autres pour être soi-même.

 

Surtout le courage c’est une force, il ne faut jamais en douter.

Lilou

Classe de 5e E

Classe de 5e E

Le ménage en courage

Pour faire le ménage

Il faut du courage.

 

Il faut nettoyer, aspirer,

Sans abandonner.

 

Ne pas se laisser distraire

Par de petites choses mystère.

 

En passant sur les plafonniers

Il faut enlever toutes les toiles d’araignée.

 

Vilaines poussières d’hier

Disparues aujourd’hui,

J’en suis fier

Voilà ce qui me réjouit.

 

Demain reprenons courage

Voilà le retour du MÉNAGE !!!

Ethan


C’est quoi le courage ?

C’est la détermination,

Ou dépasser ses capacités.

Utiliser sa force.

Résister aux problèmes.

Avancer au bout de ses limites.

Gagner la confiance en soi.

Et quand on est parti ne pas faire demi-tour.

Hugo


Le courage

Le courage

C’est de traverser les nuages.

Le courage

C’est de surmonter les orages.

Le courage

C’est de nager dans des marécages.

Le courage

C’est de passer tous les barrages.

Le courage

C’est de vouloir porter les plus lourds bagages.

Sami

Classe de 4e B

Classe de 4e B

Si votre vie est détruite

Par un battement d’aile assassine

Si l’envie s’enfuit

Sans un cri

Si pour vous il n’y a plus d’espoir

Alors il faut encore y croire

Pensez au feu qui fait battre votre cœur

Même si l’amour vous écœure

Même si cela vous met en rage

Gardez votre courage

Rachel


Courage Violette !

Même pas peur, c’est parti,

Les jambes à l’air dans les orties !

Même pas peur, premier virage,

La piste noire en dérapage !

Courage Violette !

Même pas peur, en évaluation,

Car j’ai bien appris ma leçon !

Même pas peur, sur le terrain,

J’ai l’habitude c’est quotidien !

Courage Violette !

Avant j’étais peureuse,

Maintenant je suis courageuse !

Violette


Un long voyage

Il n’avait peur de personne,

Il n’avait peur de rien,

Sur sa Harley Davidson

Il partait loin.

Chercher sa blonde aux yeux bleus.

Un jour, ils revinrent à deux.

On dit alors :

Ils n’avaient peur de personne,

Ils n’avaient peur de rien,

Sur leur Harley Davidson

Ils repartirent loin.

Au petit matin,

Ils ne firent plus qu’un.

Louise

Classe de 3e A

Classe de 3e A

Le courage

Les heures passent et elle reste là

Statique, immobile comme un soldat

Elle est là dans le noir, seule et perdue

Elle pense, elle rêve

La vie ne l’a pas épargnée

Elle souffre, son cœur a mal

Ses larmes coulent et ne cessent

Mais la roue tourne et tournera

 

Elle en est sûre, elle le sait

Un rayon de soleil traverse la pièce

Elle s’en empare et se relève

Elle est là face à ses problèmes

Face aux personnes qui l’ont rabaissée

Mais cette fois, elle fait face

Elle n’a plus peur

Et personne ne pourra lui enlever son courage

Noémie


Du courage, je n’en manque pas !

Se lever à sept heures un dimanche matin, c’est courageux.

Sauter d’un pont à l’élastique, c’est courageux.

Randonner cinq heures dans la montagne, c’est courageux.

Rouler soixante-dix kilomètres à vélo en un jour, c’est courageux.

Du courage, je n’en manque pas !

Tout cela, je l’ai fait.

J’ai eu peur mais je l’ai fait.

J’ai osé, j’ai tenté,

J’ai essayé, je me suis surpassée.

Du courage, je n’en manque pas !

Maya


Coin de rue

On en voit des choses dans un coin de rue,

Des femmes, des enfants, des hommes qui ont bu,

Je vois une jeune femme habillée de noir seule,

Assise par terre tout près des tilleuls,

 

Moi je suis toujours caché,

À regarder cette femme désespérée,

Un homme approche avec un regard d’accusation,

C’est sûrement son compagnon,

 

Tout à coup le regard de l’homme s’obscurcit,

Il se met à foudroyer la pauvre femme,

J’étais là et je n’ai pas réagi,

J’ai été infâme,

 

L’homme la laissa,

Là comme un rat,

Là en couleur du diable,

Là en lui ordonnant de rentrer,

Lorsque ses vêtements seront de couleur de paix,

 

Cette femme était battue par son conjoint,

Avec personne à qui s’accrocher,

Avec personne qui lui tendrait la main,

Cette pauvre femme était défigurée,

 

Il lui en a fallu du courage,

Pour échapper à cet homme sans fierté, sans bravoure,

Cet homme sans pitié, sans amour,

Qui était prêt à la tuer,

Après une soirée trop arrosée,

 

Cette même femme aujourd’hui habillée de blanc,

Au bras d’un homme charmant,

A dit et juré,

Qu’elle allait le dire et le dénoncer

Wendy

Classe de 3e B

Classe de 3e B

Que les notes de mon piano ne s’arrêtent jamais

Je me moque des partitions dures

Tant que son clavier est doux

Et que son son me rend joyeuse

Mon énergie se libère, je me sens bien

Je murmure des paroles inventées

Quand je joue sur mon clavier

C’est l’autodidacte qui est en moi

Ce n’est pas moi, c’est mon âme libérée

Cette musique me transporte là où je n’irai jamais

Émeline


Un trèfle à quatre feuilles scintillant

Comme ton regard si plaisant

Accroché près de mon cœur

Là où se bouscule le temps

Candice


Mon coin secret

L’après-midi touche à sa fin

Je m’éloigne

Dans les champs humides

Voici mon coin secret

Le bruit de l’eau escalade la forêt brumeuse

Les feuilles volent dans le vent léger et orangé

On entend les animaux qui crient leur bonheur

Les arbres chantent en canon

Moment exquis, tout est fini, les cloches percent

C’est l’heure de partir.

Jonathan

Classe de 3e E

Classe de 3e E

Mon école

C’était mon école

J’y ai appris beaucoup de choses comme le mot “babiole”

J’y ai appris à compter

Mais aussi à chanter

Je me souviens que dans cette grande cour

Un jour, une fille avait perdu sa dent

Je me souviens de la corde à sauter, de la marelle

Ou encore ce jeu qu’on appelait le loup

Ou encore quand on jouait à l’élastique

On y jouait tout le temps sous le magnifique soleil bleu

Avec des billes de couleur rose, orange, verte ou encore bleue

C’était mon enfance, elle me manque

Oriane


C’est une simple peluche marquée par le temps

Et réduite en lambeaux tel un guerrier d’antan,

Qui semble n’avoir aucune importance et

Quand je la regarde je vois mes souvenirs passés.

C’est mon premier ami, un souvenir d’enfance,

Un objet innocent, doux et envoûtant,

Ce lapin aux grandes mains a vu mon existence,

Lui, mon lapin souriant que je prenais pour un être vivant.

À cette belle amitié dorée je m’attachais ébloui,

 

Sur son front fané je laissais une bise la nuit,

Il est piégé dans mon cœur à tout jamais

Condamné pour tout le bonheur qu’il m’a fait.

Ruben


Ma mère

Dans les yeux de ma mère on voit l’infini

Dans les bras de ma mère on se blottit comme dans un nid

Dans les cheveux de ma mère il y a comme des lumières

Dans le cœur de ma mère il y a des prières.

 

Dans le parfum de ma mère on sent l’odeur des fleurs

Dans la voix de ma mère on entend mille couleurs

Dans le regard de ma mère c’est vrai qu’on s’y perd

Dans les sentiments de ma mère de l’amour pour mon père..

Ma mère c’est vraiment la meilleure

Ma mère je l’aime de tout mon cœur

Quand ma mère est là je suis tout en joie

Quand elle s’en va mon cœur bat tout bas.

Noé

 

Classe de CE2 de Celles-s/Belle

Classe de CE2 de Celles-s/Belle

Une seconde pour prendre la nature en photo.
Une minute pour cueillir huit roses.
Une journée pour monter près d’un volcan.
Un mois pour construire une cabane dans les arbres.
Une année pour t’aimer.
Un siècle pour t’oublier.

Maël


Combattre jusqu’à l’aube
On y va
Utiliser sa force
Risquer sa vie
Affronter ses peurs
Garder confiance en soi
En avant

Gabin


Si un jour

Si un jour le soleil ne se levait pas, je resterais au lit.
Si un jour le ciel ne pleurait plus, je jouerais tous les jours dans le jardin.
Si un jour les arbres perdaient leurs branches, j’essaierais de les recoller.
Si un jour les fleurs perdaient leurs couleurs, je les colorierais.
Si un jour les oiseaux disparaissaient, je les chercherais partout.
Si un jour je tombais et je me faisais très mal, je me relèverais.

Anaé


Aie le courage

Aie le courage de me regarder quand je me fais belle.
Aie le courage de m’écouter quand je te dis que j’ai raison.
Aie le courage de me porter quand je suis malade.
Aie le courage de suivre ton cœur quand je te dis “Je t’aime”.

Lhana


Classe de CE2 de Celles-s/Belle

Classe de CE2 de Celles-s/Belle

Le vent,

l’arc-en-ciel se retourne

en souriant.

Lison


Quelqu’un m’a tout pris

sauf l’amour

qui était en moi.

Timéo


Sous les étoiles

la fleur de lune

me regarde

Axel


Classe de CE2 – CM1 de Celles-s/Belle

Classe de CE2 – CM1 de Celles-s/Belle

Les heures passent

L’étoile filante part en voyage

Le crépuscule naissant éteint les continents

Pendant que la Terre tourne et que les heures passent

Lucile


Instants

La nuit tombe sur la Terre hantée de fantômes

Le petit écureuil doré pointe son museau sur la neige

Le petit louveteau se blottit contre sa maman

Le petit crabe trottine de gauche à droite sur le sable

Le serpent rampe sur le sol en silence

Le lion se cache derrière les hautes herbes

Dans la forêt j’écoute le chant du ruisseau qui s’éloigne

À chaque seconde et à chaque heure qui passe je vieillis

Mila


Je n’étais pas prête

Je n’étais pas prête

Je ne voulais pas le faire je regrette

Et maintenant je ne suis plus là

Je n’aurais pas dû attendre si longtemps

Au ciel un oiseau vole très très loin

Aux pays des merveilles je dors tranquillement

Anaé


Classe de CM1 – CM2 de Verrines

Classe de CM1 – CM2 de Verrines

Cours

Où le vent souffle

Un peu

Repose ta mémoire

À l’encre bleue

Garde ton courage

Et lis ton ouvrage

Lola


Quand j’entends ce mot ça me fait penser à monter sur scène,

Ou aller chez le médecin.

C’est aller voir les filles et les inviter.

C’est un cœur et dans ce cœur il y a de l’amour de la gentillesse

Mais surtout : du COURAGE !

Et le courage ce n’est pas de cacher la vérité mais de l’avouer.

Timothé


Oh le coucou aux mille couleurs,

Qu’il est courageux, qu’il est courageux.

Oh le coucou aux mille couleurs,

Qu’il est courageux comme le soleil.

Oh le soleil aux trois couleurs,

Qu’il est courageux, qu’il est courageux,

Comme la poésie.

Oh la poésie qu’elle est courageuse,

Qu’elle est courageuse d’être aussi belle.

Melyssa


Classe de 6e A

Classe de 6e A

L’écriture sans aucune rature

L’écriture très fière dit :

“L’écriture se fait sans ratures !!!”

Elle prit tous les mots de la feuille et partit.

Tom



Une algue vogue sur l’eau

Dans un bateau

Elle va chercher le bonheur

Dans la forêt aux belles fleurs

Bonheur, bonheur où te caches-tu ?

Je suis là

Tout près de toi

Dans ce beau champ de fleurs

Où ça ?

Où ça ?

Mais voyons je suis dans ton cœur

Tu n’as pas besoin de moi pour connaître le bonheur.

Anouk


Mon âme a mal.

Une veine coule comme la Seine

Car une lame en flamme

M’amène vers la haine

Esteban


Classe de 6e B

Classe de 6e B

Pluie

Tristesse des cieux

Orage

Colère des dieux

Tempête

Désaccord du firmament

 

Les feuilles dansent magnifiquement

En suivant

Le cours du vent

 

Les nuages fondent

Goutte par goutte

Roulent de petites nappes grises

 

Dans la maison blanche et endormie

Approche minuit

L’enfant sourit.

Candice


Que se passe-t-il dans la bibliothèque ?

Les livres sont-ils ivres ou rient-ils ?

Les livres boivent-ils de l’encre ?

De quoi rêve un livre ?

Sûrement d’un lecteur

Victor


Trois chats

Un chat courait dans les choux

Chantant dans le vent

Une histoire effrayante

 

Deux chats à la crinière de lion

Se parfumaient avec un échantillon

De jus de potiron

 

Trois chats étaient libres

De lire sans répit

Jusqu’au bout de la nuit

Lya


Poèmes des classes de 6e E et 6e F

Poèmes des classes de 6e E et 6e F

En 2020, équipés d’objets magiques, de mots-valises et de courage, les élèves de 6e E et de 6e F ont entamé un voyage en poésie.

Les mobgiques (mot + objet + magique = mobgique) les ont accom-pagnés dans leurs explorations et découvertes, leur ont donné du courage, permis de vivre des aventures, de traverser des épreuves et de franchir d’extraordinaires obstacles.

Classe de 6e E

Moutonton

Je parle terre avec les insectes.

Je parle source avec les poissons.

Je parle champs avec les moutons.

Et tout ce que je vous souffle s’appelle

moutonton.

Inès


Le Cocliquocinelle

Le Cocliquocinelle est une fleur émerveillée

Elle nourrit les bébés brillants

Avec de la poudre de fée

Arrive le beau temps

Margot


Tigraine

Il m’aide à planter des plantes sauvages.

Il me donne du courage pour me défendre.

Son pouvoir magique est de trouver les mots justes.

Et en plus il fait des étincelles !

Qui voyage sur la plaine ?

Tiens c’est Tigraine !

Plantant des plantes sauvages.

Protégeant les paysans.

Solène


Classe de 6e F

Mon chaichien

mon chaichien est doux

mon chaichien a une bonne bouille

mon chaichien est roux

mon chaichien est une fripouille

 

mon chaichien sait marcher

mon chaichien est né à la campagne

mon chaichien va au marché

mon chaichien à toutes ses courses gagne

 

mon chaichien est facile à transporter

mon chaichien quand je lui dis stop il s’immobilise

et devient une chaise

mon chaichien peut nous porter

 

mon chaichien est drôle

mon chaichien est le plus fort

mon chaichien est le plus beau

mon chaichien vaut de l’or

Gladys


Mon livmeau à moi

Mon livmeau à moi,

Il est en forme de vache,

Mon livmeau à moi,

Il fait meuuuuh quand on l’ouvre,

Mon livmeau à moi,

Dégage une odeur et change la voix des lecteurs,

Mon livmeau à moi,

Il est joyeux et amusant,

Mon livmeau à moi,

Il est très utile quand on s’ennuie !

Mon livmeau à moi,

Nous occupe mais il est râleur,

Mon livmeau à moi,

Vient de la vacherie,

Mon livmeau à moi,

Il a été fait dans l’usine des vacheurs,

Je l’adore mon livmeau il est à moi.

Carmel


Coqueliselle

Elle a la couleur des pétales de coquelicots.

Elle est douce.

Elle sent la vanille.

Elle fait de la musique pour s’endormir.

Elle est très bavarde.

Elle bouge quand elle chante.

Elle crie et parle.

Quand elle crie, tout se met à bouger,

À tomber, à trembler, à voler, et à disparaître.

Elle est très utile

Lorsqu’on veut se balader à cheval.

Elle me donne du courage.

Mais il faut la porter.

Elle vient de Magiquoluce.

Camille


Craytigreblanc

Mon craytigreblanc a un pelage tout blanc,

Ses ongles sont multicolores,

Sa queue est pointue comme un crayon,

Et sa crinière toute douce.

Son cri est grave comme un vrai tigre,

Il sent bon le chocolat.

Il est très gentil,

C’est mon meilleur ami,

Il est courageux, donc moi aussi.

Son cri est magique

Quand il y a des méchants

Il les renvoie

Et quand il y a des obstacles

Il les détruit.

Pour le trouver,

Je suis allée dans le pays des tigres

Et je l’ai trouvé blessé.

Je l’ai soigné puis

Je voulais partir mais

Je n’ai pas pu

Car il s’est accroché à moi.

Depuis on fait tout ensemble.

Il faut le nourrir,

Avec des mines de crayons.

Zoé


Classe de 5e B

Classe de 5e B

Le vrai courage est

de laisser votre cœur

ouvert à tout le monde

quel que soit l’âge.

Nino


Le courage

Le courage c’est d’en parler

Le courage c’est d’arriver à le supporter

Le courage c’est de s’en défendre

Le courage c’est d’arriver à se maîtriser pour ne pas se faire de mal

Le courage c’est se protéger

Le courage c’est de dire à ses parents ses soucis pour arrêter d’être harcelé

Le harcèlement faut en parler pour le dénoncer

Florentin


Les Courageux

Le courage se trouve dans chaque personne.

Le courage c’est affronter les autres.

Le courage c’est de se surpasser.

Le courage c’est d’ouvrir son cœur aux personnes que l’on aime

pour pouvoir aimer.

 

Le courage c’est l’audace.

Le courage c’est de faire des choix difficiles.

Le courage c’est d’être honnête.

Le courage c’est d’être persévérant pour pouvoir accomplir ses rêves.

 

Le courage c’est la volonté d’apprendre.

Le courage c’est la générosité.

Le courage c’est pouvoir s’accepter.

Le courage c’est la confiance envers soi-même et envers les autres.

 

Le courage c’est combattre ses peurs.

Le courage c’est avoir du cran.

Le courage c’est connaître sa valeur.

Le courage c’est de se différencier des autres pour être soi-même.

 

Surtout le courage c’est une force, il ne faut jamais en douter.

Lilou


Classe de 5e E

Classe de 5e E

 

Le ménage en courage

Pour faire le ménage

Il faut du courage.

 

Il faut nettoyer, aspirer,

Sans abandonner.

 

Ne pas se laisser distraire

Par de petites choses mystère.

 

En passant sur les plafonniers

Il faut enlever toutes les toiles d’araignée.

 

Vilaines poussières d’hier

Disparues aujourd’hui,

J’en suis fier

Voilà ce qui me réjouit.

 

Demain reprenons courage

Voilà le retour du MÉNAGE !!!

Ethan


C’est quoi le courage ?

C’est la détermination,

Ou dépasser ses capacités.

Utiliser sa force.

Résister aux problèmes.

Avancer au bout de ses limites.

Gagner la confiance en soi.

Et quand on est parti ne pas faire demi-tour.

Hugo


Le courage

Le courage

C’est de traverser les nuages.

Le courage

C’est de surmonter les orages.

Le courage

C’est de nager dans des marécages.

Le courage

C’est de passer tous les barrages.

Le courage

C’est de vouloir porter les plus lourds bagages.

Sami


Classe de 4e B

Classe de 4e B

Si votre vie est détruite

Par un battement d’aile assassine

Si l’envie s’enfuit

Sans un cri

Si pour vous il n’y a plus d’espoir

Alors il faut encore y croire

Pensez au feu qui fait battre votre cœur

Même si l’amour vous écœure

Même si cela vous met en rage

Gardez votre courage

Rachel


Courage Violette !

Même pas peur, c’est parti,

Les jambes à l’air dans les orties !

Même pas peur, premier virage,

La piste noire en dérapage !

Courage Violette !

Même pas peur, en évaluation,

Car j’ai bien appris ma leçon !

Même pas peur, sur le terrain,

J’ai l’habitude c’est quotidien !

Courage Violette !

Avant j’étais peureuse,

Maintenant je suis courageuse !

Violette


Un long voyage

Il n’avait peur de personne,

Il n’avait peur de rien,

Sur sa Harley Davidson

Il partait loin.

Chercher sa blonde aux yeux bleus.

Un jour, ils revinrent à deux.

On dit alors :

Ils n’avaient peur de personne,

Ils n’avaient peur de rien,

Sur leur Harley Davidson

Ils repartirent loin.

Au petit matin,

Ils ne firent plus qu’un.

Louise


Classe de 3e A

Classe de 3e A

Le courage

Les heures passent et elle reste là

Statique, immobile comme un soldat

Elle est là dans le noir, seule et perdue

Elle pense, elle rêve

La vie ne l’a pas épargnée

Elle souffre, son cœur a mal

Ses larmes coulent et ne cessent

Mais la roue tourne et tournera

 

Elle en est sûre, elle le sait

Un rayon de soleil traverse la pièce

Elle s’en empare et se relève

Elle est là face à ses problèmes

Face aux personnes qui l’ont rabaissée

Mais cette fois, elle fait face

Elle n’a plus peur

Et personne ne pourra lui enlever son courage

Noémie


Du courage, je n’en manque pas !

Se lever à sept heures un dimanche matin, c’est courageux.

Sauter d’un pont à l’élastique, c’est courageux.

Randonner cinq heures dans la montagne, c’est courageux.

Rouler soixante-dix kilomètres à vélo en un jour, c’est courageux.

Du courage, je n’en manque pas !

Tout cela, je l’ai fait.

J’ai eu peur mais je l’ai fait.

J’ai osé, j’ai tenté,

J’ai essayé, je me suis surpassée.

Du courage, je n’en manque pas !

Maya


Coin de rue

On en voit des choses dans un coin de rue,

Des femmes, des enfants, des hommes qui ont bu,

Je vois une jeune femme habillée de noir seule,

Assise par terre tout près des tilleuls,

 

Moi je suis toujours caché,

À regarder cette femme désespérée,

Un homme approche avec un regard d’accusation,

C’est sûrement son compagnon,

 

Tout à coup le regard de l’homme s’obscurcit,

Il se met à foudroyer la pauvre femme,

J’étais là et je n’ai pas réagi,

J’ai été infâme,

 

L’homme la laissa,

Là comme un rat,

Là en couleur du diable,

Là en lui ordonnant de rentrer,

Lorsque ses vêtements seront de couleur de paix,

 

Cette femme était battue par son conjoint,

Avec personne à qui s’accrocher,

Avec personne qui lui tendrait la main,

Cette pauvre femme était défigurée,

 

Il lui en a fallu du courage,

Pour échapper à cet homme sans fierté, sans bravoure,

Cet homme sans pitié, sans amour,

Qui était prêt à la tuer,

Après une soirée trop arrosée,

 

Cette même femme aujourd’hui habillée de blanc,

Au bras d’un homme charmant,

A dit et juré,

Qu’elle allait le dire et le dénoncer

Wendy


Classe de 3e B

Classe de 3e B

Que les notes de mon piano ne s’arrêtent jamais

Je me moque des partitions dures

Tant que son clavier est doux

Et que son son me rend joyeuse

Mon énergie se libère, je me sens bien

Je murmure des paroles inventées

Quand je joue sur mon clavier

C’est l’autodidacte qui est en moi

Ce n’est pas moi, c’est mon âme libérée

Cette musique me transporte là où je n’irai jamais

Émeline


Un trèfle à quatre feuilles scintillant

Comme ton regard si plaisant

Accroché près de mon cœur

Là où se bouscule le temps

Candice


Mon coin secret

L’après-midi touche à sa fin

Je m’éloigne

Dans les champs humides

Voici mon coin secret

Le bruit de l’eau escalade la forêt brumeuse

Les feuilles volent dans le vent léger et orangé

On entend les animaux qui crient leur bonheur

Les arbres chantent en canon

Moment exquis, tout est fini, les cloches percent

C’est l’heure de partir.

Jonathan


Classe de 3e E

Classe de 3e E

Mon école

C’était mon école

J’y ai appris beaucoup de choses comme le mot “babiole”

J’y ai appris à compter

Mais aussi à chanter

Je me souviens que dans cette grande cour

Un jour, une fille avait perdu sa dent

Je me souviens de la corde à sauter, de la marelle

Ou encore ce jeu qu’on appelait le loup

Ou encore quand on jouait à l’élastique

On y jouait tout le temps sous le magnifique soleil bleu

Avec des billes de couleur rose, orange, verte ou encore bleue

C’était mon enfance, elle me manque

Oriane


C’est une simple peluche marquée par le temps

Et réduite en lambeaux tel un guerrier d’antan,

Qui semble n’avoir aucune importance et

Quand je la regarde je vois mes souvenirs passés.

C’est mon premier ami, un souvenir d’enfance,

Un objet innocent, doux et envoûtant,

Ce lapin aux grandes mains a vu mon existence,

Lui, mon lapin souriant que je prenais pour un être vivant.

À cette belle amitié dorée je m’attachais ébloui,

 

Sur son front fané je laissais une bise la nuit,

Il est piégé dans mon cœur à tout jamais

Condamné pour tout le bonheur qu’il m’a fait.

Ruben


Ma mère

Dans les yeux de ma mère on voit l’infini

Dans les bras de ma mère on se blottit comme dans un nid

Dans les cheveux de ma mère il y a comme des lumières

Dans le cœur de ma mère il y a des prières.

 

Dans le parfum de ma mère on sent l’odeur des fleurs

Dans la voix de ma mère on entend mille couleurs

Dans le regard de ma mère c’est vrai qu’on s’y perd

Dans les sentiments de ma mère de l’amour pour mon père..

Ma mère c’est vraiment la meilleure

Ma mère je l’aime de tout mon cœur

Quand ma mère est là je suis tout en joie

Quand elle s’en va mon cœur bat tout bas.

Noé