Recueil de poèmes des jeunes 2022

18 mars 2022

Recueil de poèmes des jeunes 2022

Thème 2022 “Ephémère” 

 

Classe de CE1 - CE2 de Verrines

Classe de CE1 – CE2 de Verrines

 

Moi, l’éphémère,

Petit insecte fragile

Durant ma courte vie

Je voudrais

Aller dans une grotte de pics de glace,

Naviguer dans une eau parfumée,

Jouer à cache-cache dans les feuilles,

M’allonger sous les étoiles pour regarder la lune,

Et me dire : “Comme on doit être bien là-haut !”

Yaël


Si j’étais éphémère, je serais une ombre qui bouge,

Le vent qui souffle,

Un train qui roule.

Si j’étais éphémère, je serais un arbre qui tombe,

Toutes les saisons,

Une feuille ronde.

Etienne


Si j’étais éphémère, je serais la journée la plus courte de l’année,

Je serais le bruit de la mer,

Si j’étais éphémère, je serais les gouttes de pluie,

Un masque en tissu.

Alice


E comme de l’encre

P comme pleurer

H comme une heure

E comme un éclair

M comme marcher

E comme s’écrouler

R comme rigoler

E comme électrocuter

Oscar

Classe de CE1-CE2 de Celles-s/Belle

Classe de CE1-CE2 de Celles-s/Belle

 

Un soleil fond

à l’horizon

un nuage blanc.

Hugo


Le printemps

les arbres fleurissent

de mille papillons.

Paul


Le soleil brille

j’entends les oiseaux chanter

le réveil sonne.

Émy


Les papillons meurent

les fleurs rugissent

je n’aime pas cet instant.

Enzo

Classe de CE2 – CM1 de Celles-s/Belle

Classe de CE2 – CM1 de Celles-s/Belle

 

Le coquillage

En s’en allant

Écrivait sur l’eau

Un cœur

Que les grosses vagues

Brisaient

Leyna


Mon imagination à moi

Lorsque je la caresse

Se dresse

Sur la pointe de mes rêves

Dans ma tête

Alors moi je lui cueille

Un bouquet d’aventures

Et elle bouillonne de joie

Tout en souriant

D’un rire de fée

Pour m’ensorceler

Juliette


L’océan

En s’en allant

Écrivait sur la plage

Une chanson

Que la tempête fâchée

Hurlait

Raphaël


Le chat

En s’en allant

Écrivait sur la neige

Une poésie

Que le chien fougueux

Piétinait

Emma

Classe de CM1 – CM2 de Verrines

Classe de CM1 – CM2 de Verrines

 

L’amour

 

Je suis nul en anglais mais je sais te dire I Love You.

Je suis nul en géographie mais je sais Où habite ton cœur.

Je suis nul en français mais je sais transposer avec l’Amour.

Je suis nul en mathématiques mais je sais à quel point tu comptes pour moi.

Je suis nul en sciences mais je sais faire des expériences pour te retrouver un jour.

Mathis


L’effet mer

 

L’effet mer c’est une toute petite chose

Qui ne dure pas,

Mais on entend tout autant ses petits clapotis doux

Qui nous apaisent,

Tout le long de la journée.

 

Ces dauphins, ces baleines et toutes ces petites tortues

Qui voguent dans l’eau douce et claire.

 

Ça ne dure pas longtemps

Mais c’est tout pareil.

La mer est pleine de douceur et d’amour.

Anaé


Le chat d’Australie

 

Le chat d’Australie

Mange des oiseaux et des souris

De l’herbe et des plantes

Des feuilles et de la menthe

Des pattes et des macarons

Des croquettes et des citrons

 

Le chat d’Australie

Boit du coca et du whisky

Du jus de pomme et de l’eau

Du jus du d’orange et du sirop

Du jus de cerise et de l’orangina

De la limonade et du fanta

 

Le chat d’Australie

Dort sur mon lit

Aussi dans sa litière

Et dans mes affaires

Il dort aussi sur mes coussins

Et chez mon voisin

Manon


Éphémère

 

L’amour c’est bien, mais c’est éphémère.

Les fleurs c’est beau, mais c’est éphémère.

Les animaux c’est kawaii , mais c’est éphémère.

La nature c’est rafraîchissant, mais c’est éphémère

La vie c’est joli, mais c’est éphémère, comme tout.

 

Lhana

kawaii : adjectif japonais signifiant “mignon”

Classe de 6e B

Classe de 6e B

 

La nuit est enfin tombée

La bise m’a posée

Légère comme la buée

Mon bec devient lourd

Mes paupières s’abaissent

Mes ailes se blottissent contre l’érable

Et je m’endors

À mon tour…

Élise


Rêve éternel

 

Sur le fil d’une étoile

Une bulle vole

La neige virevolte

Elle poursuit son voyage

Sous un arbre majestueux

La pluie s’égoutte doucement

Derrière un petit carnet

Le bonheur de la poésie s’écrit

Melyssa


Le bonheur

 

Vers le bonheur

mon âme sourit

et fête la lumière des paillettes

 

Dans la nuit

la lune apparaît derrière les nuages

et une étoile invente pour moi des rêves

 

Sous le soleil

je respire profondément

et j’avance

Lilou


Mon jardin

 

Dans mon jardin,

Pour un sapin

Une fleur en pinça.

 

Dans mon jardin,

Pour le train

Un nain trinqua.

 

Mais dans mon jardin,

Pour le chagrin

Le crachin tomba.

Natacha

Classe de 6e C

Classe de 6e C

 

Nuit

 

Cette nuit-là

Je suis allée

Sur le banc

Au bout du chemin

Jusqu’à ce que la nuit tombe

Et que la pénombre

S’engouffre dans le jour

Et j’ai été son ombre

Ce soir-là

Mes larmes montaient

Et s’accrochèrent

À mes cils

Je voulais qu’elles y restent

Comme dans un filet

Pour ne plus avoir mal.

Manon


c’est un moment riche en silence

je suis assis sur un banc

les oiseaux me sourient

mon chien est calme

la pluie soupire

Anaé


Dans la véranda,

J’ai fait une sieste mélancolique.

Les bateaux poussaient des chants de mouettes,

Les vagues agitaient leurs bras pour faire peur aux vacanciers,

Et les poissons buvaient toute l’eau de la mer.

Clélia


Si je retrouve mon rêve

Il sera dehors, posé contre un arbre

Il sera dans le gâteau que j’ai cuisiné

Il ressemblera à une horloge

Il sera dans la pomme rouge et acide que ma mère a prise sur la table

Il sera dans le petit livre vert posé sur l’étagère

Antoine

Classe de 6e D

Classe de 6e D

 

Si j ‘étais un cosmonaute,

Dit, un matin d’automne, le renard roux,

J’irais chercher la paix sur Mars

Plus de coups de feu le dimanche

Plus de quads et de motos le lundi

Plus de tronçonneuse, de déforestation le mardi

Plus de canettes, de bouteilles encombrantes le mercredi

Plus de cris d’enfants en sortie “nature” le jeudi

Plus d’avions dépassant le mur du son le vendredi

Plus de pièges incessants le samedi !

Iris


Dans ma tête il y a…

 

Dans ma tête il y a des poissons

Des petits et des gros

Ce sont mes pensées

Mes pensées qui nagent de droite à gauche

Qui travaillent jour et nuit

Pour m’aider à m’évader

Lucas


Petite visite sur la Terre

Petite aventure sur le joli croissant de la lune.

Petit saut sur Mars la planète rouge

-là-bas je ne trouve ni printemps ni barres chocolatées-

Petit tour sur Saturne, ici, ça tourne.

Petite visite sur le ballon bleu puis sur sa jumelle, l’étoile du berger.

Pas le temps de voir le messager des dieux.

Petit arrêt sur Neptune, il y fait très froid.

Timothé


La belle au bois dormant

 

Non merci je n’ai pas envie de dormir

dit la belle au bois dormant

j’ai dormi jusqu’à tard ce matin

après j’ai fait une sieste

et ensuite j’ai ronflé devant un film

Jules

Classe de 4e A

Classe de 4e A

 

Elle émane d’un liquide,

Le plus souvent savonneux,

C’est une création subtile,

Qui s’envole vers les cieux.

Elle a la capacité

De délicatement se poser,

Mais peut également disparaître

En vingt-mille petites paillettes.

On ne peut la toucher

Sans risquer de l’éclater,

C’est pour ça qu’on la considère

Comme une création éphémère.

Sacha


Quand je pense à toi

Ce sentiment en moi

Remonte comme une étoile

Pendant cette petite seconde de joie

J’ai la sensation de te sentir en face de moi

Alizée


Éphémère

La douce neige tombait

Le temps filait

L’éclair jaillissait

La lumière passait

Et la vie défilait

Mathis


La vie d’humain

 

La vie

Une âme dans un enfant

Qui deviendra grand

Malgré les temps ardents

Cet enfant épatant

Créera ses descendants

Et malgré le temps

Partira avec le vent…

Guillaume

Classe de 4e D

Classe de 4e D

 

Les saisons

 

Au printemps, naissent les enfants.

Les arbres sont bourgeonnants,

La nature se réveillant.

C’était avant,

C’était le printemps.

 

En été, le soleil est réveillé.

Le temps est parfait pour bronzer,

Enfant et adulte sont prêts à jouer.

C’est passé,

C’était l’été.

 

En automne, le temps a un air monotone.

La nature de rouge se badigeonne,

Les feuilles frissonnent.

Dans les rues plus personne,

C’était l’automne.

 

En hiver, on entend le pic vert.

L’herbe de neige est recouverte,

Le sapin n’a plus d’habit vert.

C’était super,

C’était l’hiver.

Enzo


L’amour des saisons

 

Il aimait le printemps, j’aimais l’automne

Les fleurs pour lui, les feuilles pour moi

On s’est rencontré un jour de printemps

On s’est aimé du printemps à l’automne

On s’est quitté un jour d’automne

Maintenant j’aime le printemps.

Louisa


Comme le moment où ta peau m’a touché

Depuis ce jour-là ma vie a changé

Contact d’un jour

Mais dans mon cœur tu existes toujours.

 

Comme un oiseau sans défense

L’éphémère vole, vole et revient

Se pose sur ta main

Et meurt en silence.

Paul


Éphémère

Comme un beau jour d’été

Où brillaient les feuilles de palmier

Nous nous sommes rencontrés

Dans un bar au milieu des voiliers

Et depuis ce jour je ne t’ai pas oubliée

Lucas

Classe de 4e E

Classe de 4e E

 

La douleur

 

Elle va et vient

Sans même prévenir,

Je ne me sens pas bien,

Et puis plus rien.

 

Elle revient et c’est dur,

Dure, dure, la douleur

Qui, au pire moment intervient,

Et puis plus rien.

 

Elle s’envole puis revient

Elle fait mal, la douleur

Elle n’a pas de fin

Et puis plus rien.

 

Elle n’est que passagère,

Mais elle est dure à apprivoiser

Elle n’est qu’éphémère

Mais j’ai envie de la foudroyer.

Zoé


Un cours, une heure

c’est comme un instant de bonheur ou de malheur

un moment de lecture

un moment de rupture

la sonnerie retentit

c’est le cycle de la vie

Flavie


On voit le ciel étoilé

C’est le début de l’été

Les nuages sont à découvert

Nous sommes en hiver

 

Je te croyais passionné

Mais ce n’était que passager

L’amour a disparu

Aussi vite qu’il est venu

 

Les arbres bourgeonnaient

Les oiseaux chantaient

L’automne est arrivé

Et tout s’est envolé

 

La vie est éphémère

Un jour on naît

Puis on disparaît

Un jour dans l’atmosphère

Clara


La neige tombera

Elle fondra,

Elle laissera place

À la magnifique fleur

Qui fanera.

Nathan

Classe de 3e D

Classe de 3e D

 

Ce matin le ciel est gris.

Je lève les yeux, je suis surpris.

Des flocons blancs tombent

Et, petit à petit, ils fondent.

J’aime ces matins d’hiver

Où tout est éphémère.

Lou


J’étais en ville quand je l’ai vue,

Cette jolie inconnue.

Nos regards se sont croisés,

Et le temps s’est arrêté.

Elle m’a souri,

J’ai rougi.

Puis elle a disparu,

Cette jolie inconnue.

Romane


La fleur éphémère

 

De son bourgeon elle fleurit

La fleur de minuit

De son charme elle éblouit

Les insectes tout petits

Mais elle ne vit qu’une nuit

Son pollen vole dans l’air

La fleur éphémère

Maïa


Le papillon

 

Accroché à une branche de cerisier,

Un papillon s’est réveillé,

Paré d’ailes éblouissantes,

Il s’envola vers une fleur attirante,

Profitant des derniers rayons de soleil,

Le papillon s’endormit dans son sommeil.

Aïnhoa

 

 

Les autres actus