Textes collectifs 2022

Textes collectifs 2022

Textes collectifs

 

Il est d’abord une petite chenille

Qui se promène sur le chemin

Et passe tout son temps dans le jardin

Qui se régale de feuilles

Qui grossit de jour en jour

Et est maintenant une grosse chenille noire et jaune

Il est un petit cocon brillant qui se tortille

Il est né dans un cocon

Six petites pattes se déplient

Deux minuscules antennes se déploient

Quatre ailes s’étirent et frissonnent dans la brise

Il s’est transformé en un insecte ailé

Il est peint de jolies couleurs sur ses ailes

Il prend son envol pour rejoindre ses frères et sœurs

Il vole, il vit sa vie

Il danse sur les fleurs des champs

Il va goûter au parfum du miel

Il joue dans l’or du soleil

Il va toucher les nuages blancs

Il est porté par le vent

Il part en voyage bien loin de la terre

Il caresse ma main

Il effleure mon nez

Qui est-il ?

C’est… un papillon

Il s’appelle Éphémère.

 

Les élèves de GS/CP

de l’école de Montigné


Tous ces moments-là…

 

Voir la lumière des orages quand il fait noir

Entendre la pluie tomber sur les toits des maisons

Marcher sur les feuilles mortes pour les faire craquer

Se faire bousculer par le vent avec l’impression de voler

Regarder la neige tomber à travers la fenêtre

 

Toucher la rosée sur l’herbe fraîche

Jardiner l’après-midi quand le soleil est là

Trouver un trèfle à quatre feuilles dans le jardin

Se coucher sur le gazon et regarder le ciel

Chercher dans les nuages des dessins

Regarder s’envoler les pétales de coquelicot dans le vent

 

Ramasser des coquillages sur la plage

Marcher sur le sable doux

Aller où le courant t’emmène les pieds dans l’eau

Construire des châteaux quand le sable est mouillé

Contempler les vagues s’écraser sur les rochers

Nager au soleil couchant et jouer avec les vagues.

 

Rire quand le chat tire la langue pour se laver

Apercevoir dans la forêt un cerf filer

Découvrir un nid d’oiseaux dans la boîte aux lettres

Assister à leur envol pour la première fois

Faire du cheval lancé au galop

Courir avec le chien sur les chemins

 

Chanter devant les parents heureux

Leur dire “Je vous aime”

Manger tous les soirs en famille

Retrouver Maman après l’école

Partir en vélo avec Papa

Faire une photo de famille

Et forcément il manque toujours quelqu’un !!

Classe CE2-CM1
Celles sur Belle

 

Recueil de poèmes des jeunes 2022

Recueil de poèmes des jeunes 2022

Thème 2022 “Ephémère” 

 

Classe de CE1 - CE2 de Verrines

Classe de CE1 – CE2 de Verrines

 

Moi, l’éphémère,

Petit insecte fragile

Durant ma courte vie

Je voudrais

Aller dans une grotte de pics de glace,

Naviguer dans une eau parfumée,

Jouer à cache-cache dans les feuilles,

M’allonger sous les étoiles pour regarder la lune,

Et me dire : “Comme on doit être bien là-haut !”

Yaël


Si j’étais éphémère, je serais une ombre qui bouge,

Le vent qui souffle,

Un train qui roule.

Si j’étais éphémère, je serais un arbre qui tombe,

Toutes les saisons,

Une feuille ronde.

Etienne


Si j’étais éphémère, je serais la journée la plus courte de l’année,

Je serais le bruit de la mer,

Si j’étais éphémère, je serais les gouttes de pluie,

Un masque en tissu.

Alice


E comme de l’encre

P comme pleurer

H comme une heure

E comme un éclair

M comme marcher

E comme s’écrouler

R comme rigoler

E comme électrocuter

Oscar

Classe de CE1-CE2 de Celles-s/Belle

Classe de CE1-CE2 de Celles-s/Belle

 

Un soleil fond

à l’horizon

un nuage blanc.

Hugo


Le printemps

les arbres fleurissent

de mille papillons.

Paul


Le soleil brille

j’entends les oiseaux chanter

le réveil sonne.

Émy


Les papillons meurent

les fleurs rugissent

je n’aime pas cet instant.

Enzo

Classe de CE2 – CM1 de Celles-s/Belle

Classe de CE2 – CM1 de Celles-s/Belle

 

Le coquillage

En s’en allant

Écrivait sur l’eau

Un cœur

Que les grosses vagues

Brisaient

Leyna


Mon imagination à moi

Lorsque je la caresse

Se dresse

Sur la pointe de mes rêves

Dans ma tête

Alors moi je lui cueille

Un bouquet d’aventures

Et elle bouillonne de joie

Tout en souriant

D’un rire de fée

Pour m’ensorceler

Juliette


L’océan

En s’en allant

Écrivait sur la plage

Une chanson

Que la tempête fâchée

Hurlait

Raphaël


Le chat

En s’en allant

Écrivait sur la neige

Une poésie

Que le chien fougueux

Piétinait

Emma

Classe de CM1 – CM2 de Verrines

Classe de CM1 – CM2 de Verrines

 

L’amour

 

Je suis nul en anglais mais je sais te dire I Love You.

Je suis nul en géographie mais je sais Où habite ton cœur.

Je suis nul en français mais je sais transposer avec l’Amour.

Je suis nul en mathématiques mais je sais à quel point tu comptes pour moi.

Je suis nul en sciences mais je sais faire des expériences pour te retrouver un jour.

Mathis


L’effet mer

 

L’effet mer c’est une toute petite chose

Qui ne dure pas,

Mais on entend tout autant ses petits clapotis doux

Qui nous apaisent,

Tout le long de la journée.

 

Ces dauphins, ces baleines et toutes ces petites tortues

Qui voguent dans l’eau douce et claire.

 

Ça ne dure pas longtemps

Mais c’est tout pareil.

La mer est pleine de douceur et d’amour.

Anaé


Le chat d’Australie

 

Le chat d’Australie

Mange des oiseaux et des souris

De l’herbe et des plantes

Des feuilles et de la menthe

Des pattes et des macarons

Des croquettes et des citrons

 

Le chat d’Australie

Boit du coca et du whisky

Du jus de pomme et de l’eau

Du jus du d’orange et du sirop

Du jus de cerise et de l’orangina

De la limonade et du fanta

 

Le chat d’Australie

Dort sur mon lit

Aussi dans sa litière

Et dans mes affaires

Il dort aussi sur mes coussins

Et chez mon voisin

Manon


Éphémère

 

L’amour c’est bien, mais c’est éphémère.

Les fleurs c’est beau, mais c’est éphémère.

Les animaux c’est kawaii , mais c’est éphémère.

La nature c’est rafraîchissant, mais c’est éphémère

La vie c’est joli, mais c’est éphémère, comme tout.

 

Lhana

kawaii : adjectif japonais signifiant “mignon”

Classe de 6e B

Classe de 6e B

 

La nuit est enfin tombée

La bise m’a posée

Légère comme la buée

Mon bec devient lourd

Mes paupières s’abaissent

Mes ailes se blottissent contre l’érable

Et je m’endors

À mon tour…

Élise


Rêve éternel

 

Sur le fil d’une étoile

Une bulle vole

La neige virevolte

Elle poursuit son voyage

Sous un arbre majestueux

La pluie s’égoutte doucement

Derrière un petit carnet

Le bonheur de la poésie s’écrit

Melyssa


Le bonheur

 

Vers le bonheur

mon âme sourit

et fête la lumière des paillettes

 

Dans la nuit

la lune apparaît derrière les nuages

et une étoile invente pour moi des rêves

 

Sous le soleil

je respire profondément

et j’avance

Lilou


Mon jardin

 

Dans mon jardin,

Pour un sapin

Une fleur en pinça.

 

Dans mon jardin,

Pour le train

Un nain trinqua.

 

Mais dans mon jardin,

Pour le chagrin

Le crachin tomba.

Natacha

Classe de 6e C

Classe de 6e C

 

Nuit

 

Cette nuit-là

Je suis allée

Sur le banc

Au bout du chemin

Jusqu’à ce que la nuit tombe

Et que la pénombre

S’engouffre dans le jour

Et j’ai été son ombre

Ce soir-là

Mes larmes montaient

Et s’accrochèrent

À mes cils

Je voulais qu’elles y restent

Comme dans un filet

Pour ne plus avoir mal.

Manon


c’est un moment riche en silence

je suis assis sur un banc

les oiseaux me sourient

mon chien est calme

la pluie soupire

Anaé


Dans la véranda,

J’ai fait une sieste mélancolique.

Les bateaux poussaient des chants de mouettes,

Les vagues agitaient leurs bras pour faire peur aux vacanciers,

Et les poissons buvaient toute l’eau de la mer.

Clélia


Si je retrouve mon rêve

Il sera dehors, posé contre un arbre

Il sera dans le gâteau que j’ai cuisiné

Il ressemblera à une horloge

Il sera dans la pomme rouge et acide que ma mère a prise sur la table

Il sera dans le petit livre vert posé sur l’étagère

Antoine

Classe de 6e D

Classe de 6e D

 

Si j ‘étais un cosmonaute,

Dit, un matin d’automne, le renard roux,

J’irais chercher la paix sur Mars

Plus de coups de feu le dimanche

Plus de quads et de motos le lundi

Plus de tronçonneuse, de déforestation le mardi

Plus de canettes, de bouteilles encombrantes le mercredi

Plus de cris d’enfants en sortie “nature” le jeudi

Plus d’avions dépassant le mur du son le vendredi

Plus de pièges incessants le samedi !

Iris


Dans ma tête il y a…

 

Dans ma tête il y a des poissons

Des petits et des gros

Ce sont mes pensées

Mes pensées qui nagent de droite à gauche

Qui travaillent jour et nuit

Pour m’aider à m’évader

Lucas


Petite visite sur la Terre

Petite aventure sur le joli croissant de la lune.

Petit saut sur Mars la planète rouge

-là-bas je ne trouve ni printemps ni barres chocolatées-

Petit tour sur Saturne, ici, ça tourne.

Petite visite sur le ballon bleu puis sur sa jumelle, l’étoile du berger.

Pas le temps de voir le messager des dieux.

Petit arrêt sur Neptune, il y fait très froid.

Timothé


La belle au bois dormant

 

Non merci je n’ai pas envie de dormir

dit la belle au bois dormant

j’ai dormi jusqu’à tard ce matin

après j’ai fait une sieste

et ensuite j’ai ronflé devant un film

Jules

Classe de 4e A

Classe de 4e A

 

Elle émane d’un liquide,

Le plus souvent savonneux,

C’est une création subtile,

Qui s’envole vers les cieux.

Elle a la capacité

De délicatement se poser,

Mais peut également disparaître

En vingt-mille petites paillettes.

On ne peut la toucher

Sans risquer de l’éclater,

C’est pour ça qu’on la considère

Comme une création éphémère.

Sacha


Quand je pense à toi

Ce sentiment en moi

Remonte comme une étoile

Pendant cette petite seconde de joie

J’ai la sensation de te sentir en face de moi

Alizée


Éphémère

La douce neige tombait

Le temps filait

L’éclair jaillissait

La lumière passait

Et la vie défilait

Mathis


La vie d’humain

 

La vie

Une âme dans un enfant

Qui deviendra grand

Malgré les temps ardents

Cet enfant épatant

Créera ses descendants

Et malgré le temps

Partira avec le vent…

Guillaume

Classe de 4e D

Classe de 4e D

 

Les saisons

 

Au printemps, naissent les enfants.

Les arbres sont bourgeonnants,

La nature se réveillant.

C’était avant,

C’était le printemps.

 

En été, le soleil est réveillé.

Le temps est parfait pour bronzer,

Enfant et adulte sont prêts à jouer.

C’est passé,

C’était l’été.

 

En automne, le temps a un air monotone.

La nature de rouge se badigeonne,

Les feuilles frissonnent.

Dans les rues plus personne,

C’était l’automne.

 

En hiver, on entend le pic vert.

L’herbe de neige est recouverte,

Le sapin n’a plus d’habit vert.

C’était super,

C’était l’hiver.

Enzo


L’amour des saisons

 

Il aimait le printemps, j’aimais l’automne

Les fleurs pour lui, les feuilles pour moi

On s’est rencontré un jour de printemps

On s’est aimé du printemps à l’automne

On s’est quitté un jour d’automne

Maintenant j’aime le printemps.

Louisa


Comme le moment où ta peau m’a touché

Depuis ce jour-là ma vie a changé

Contact d’un jour

Mais dans mon cœur tu existes toujours.

 

Comme un oiseau sans défense

L’éphémère vole, vole et revient

Se pose sur ta main

Et meurt en silence.

Paul


Éphémère

Comme un beau jour d’été

Où brillaient les feuilles de palmier

Nous nous sommes rencontrés

Dans un bar au milieu des voiliers

Et depuis ce jour je ne t’ai pas oubliée

Lucas

Classe de 4e E

Classe de 4e E

 

La douleur

 

Elle va et vient

Sans même prévenir,

Je ne me sens pas bien,

Et puis plus rien.

 

Elle revient et c’est dur,

Dure, dure, la douleur

Qui, au pire moment intervient,

Et puis plus rien.

 

Elle s’envole puis revient

Elle fait mal, la douleur

Elle n’a pas de fin

Et puis plus rien.

 

Elle n’est que passagère,

Mais elle est dure à apprivoiser

Elle n’est qu’éphémère

Mais j’ai envie de la foudroyer.

Zoé


Un cours, une heure

c’est comme un instant de bonheur ou de malheur

un moment de lecture

un moment de rupture

la sonnerie retentit

c’est le cycle de la vie

Flavie


On voit le ciel étoilé

C’est le début de l’été

Les nuages sont à découvert

Nous sommes en hiver

 

Je te croyais passionné

Mais ce n’était que passager

L’amour a disparu

Aussi vite qu’il est venu

 

Les arbres bourgeonnaient

Les oiseaux chantaient

L’automne est arrivé

Et tout s’est envolé

 

La vie est éphémère

Un jour on naît

Puis on disparaît

Un jour dans l’atmosphère

Clara


La neige tombera

Elle fondra,

Elle laissera place

À la magnifique fleur

Qui fanera.

Nathan

Classe de 3e D

Classe de 3e D

 

Ce matin le ciel est gris.

Je lève les yeux, je suis surpris.

Des flocons blancs tombent

Et, petit à petit, ils fondent.

J’aime ces matins d’hiver

Où tout est éphémère.

Lou


J’étais en ville quand je l’ai vue,

Cette jolie inconnue.

Nos regards se sont croisés,

Et le temps s’est arrêté.

Elle m’a souri,

J’ai rougi.

Puis elle a disparu,

Cette jolie inconnue.

Romane


La fleur éphémère

 

De son bourgeon elle fleurit

La fleur de minuit

De son charme elle éblouit

Les insectes tout petits

Mais elle ne vit qu’une nuit

Son pollen vole dans l’air

La fleur éphémère

Maïa


Le papillon

 

Accroché à une branche de cerisier,

Un papillon s’est réveillé,

Paré d’ailes éblouissantes,

Il s’envola vers une fleur attirante,

Profitant des derniers rayons de soleil,

Le papillon s’endormit dans son sommeil.

Aïnhoa

 

 

Textes collectifs 2021

 

Textes collectifs 2021

 

J’AIME MIEUX…

 

J’aime mieux les bonbons
Que le poisson.

J’aime mieux les gâteaux
Que les artichauts.

J’aime mieux les clémentines
Que les aubergines.

J’aime mieux le lait
Que les navets.

J’aime mieux les poires
Que les épinards.

J’aime mieux les galettes
Que les noisettes.

J’aime mieux la confiture
Que le pain dur.

J’aime mieux le chocolat
Que le nougat.

J’aime mieux les radis
Que les kiwis.

J’aime mieux les citrons
Que les cornichons.

Les élèves de GS/CP de l’école de Montigné


Nos rêves rassemblés

 

Nous aurons un univers
Plein d’arcs-en-ciel
Pour que sans cesse on s’émerveille

Des étoiles immortelles
Pour garder la mémoire

Des crayons brillants
Pour écrire de jolies histoires

Des constellations marines
Pour embellir les océans

Des astrologues joyeux
Pour prédire un futur heureux

De l’amour fraternel
Pour que tout le monde s’aime

Des fleurs pailletées
Pour inspirer les jours d’été

Des soleils couchants
Pour offrir une lumière apaisante

Des animaux réconfortants
Pour nous tenir bien chaud

Des feux d’artifice
Pour rendre nos yeux pétillants

Et des univers parallèles
Pour entrer dans le surnaturel

La classe de CE2-CM1 de Celles-sur-Belle

 

Recueil de poèmes des jeunes 2021

 

Thème année 2021 “Désir”

 

Recueil de poèmes des jeunes 2021 

 

Classe de CE1- CE2 de Verrines

Classe de CE1- CE2 de Verrines

 

J’ai plongé mes mains dans ton cœur,

J’en ai sorti des montagnes d’amour.

 

J’ai plongé mes mains dans un arc-en-ciel,

J’en ai sorti de jolies couleurs brillantes.

 

J’ai plongé mes mains dans un livre,

J’en ai sorti de belles histoires.

 

J’ai plongé mes mains dans l’herbe,

J’en ai sorti une odeur fraîche.

Louane – CE1


Je voudrais faire des voyages

Aller très vite, aller très loin…

Je voudrais voir tous les rivages

Des mers que je ne connais point

Mais je n’ai qu’un fauteuil à bascule

et un petit camion

Si j’avais un avion

J’irais voir le Vendée Globe, vu du ciel.

Louka – CE2


Le gâteau au sourire

 

Pour faire un gâteau au sourire, il faut :

Mixer des chatouilles à la crème glacée,

Incorporer un litre de sourires et de la levure d’amour,

Verser un gramme de confiture d’humour,

Ajouter un supplément de bonheur et de joie,

Incorporer du chocolat à l’amitié

Appeler un ami pour déguster le gâteau.

Oscar – CE1


J’ai plongé mes mains dans un arc-en-ciel,

J’en ai sorti du bleu, des nuages et d’autres couleurs.

 

J’ai plongé mes mains dans l’eau,

J’en ai sorti de la bonne humeur.

 

J’ai plongé mes mains dans un livre,

J’en ai sorti des papillons et de la joie.

 

J’ai plongé mes mains dans un piano,

J’en ai sorti de la belle musique.

 

J’ai plongé mes mains dans le vent,

J’en ai sorti de l’amour.

Roxane – CE1

Classe de CE2 de Celles-s/Belle

Classe de CE2 de Celles-s/Belle

 

J’écris à l’encre bleue

le ciel est tombé

des nuages

Arthur


Dans le lac gelé

les poissons se regardent

dans la glace comme un miroir

Juliette


Le printemps arrive

les fleurs poussent

l’église tourne autour du temps

Nahel


La lune a sommeil

les étoiles brillent

le soleil a la flemme

Ruben

Classe de CE2-CM1 de Celles-s/Belle

Classe de CE2-CM1 de Celles-s/Belle

 

Désirs

 

Respirer l’air frais au petit matin

Regarder le ciel avec ses nuages blancs

Écouter les bruits du quotidien

Malaxer la tendre pâte de mes rêves

Déguster le plaisir d’aider et de donner

Désir, désir tu me fais du bien

Milo


Un monde irréel

 

Avec le mot arbre, j’invente des feuilles colorées

Je vote pour que mes doudous me parlent

Avec le mot girafe j’invente un petit girafon à taches toutes bleues

Je vote pour que le jour dure plus longtemps que la nuit

Avec le mot livre j’invente des pages à plumes

Je consacre ma vie à faire des mathématiques

Avec le mot joie j’invente des cadeaux géants

Alicia


Penser à ma maison

 

Penser à ma maison chaque après-midi

À mon lit si doux

À toutes ses odeurs remarquables

Qui se répandent dans toutes les pièces

À l’air chargé de menthe fraîche

 

Penser à ma maison

À sa cuisine pleine de saveurs

À mes chiens qui font les fous jusqu’à l’épuisement

À mon chat qui se met en boule sur mon canapé

Ma maison qui respire l’amour

Namory


Le sens de la vie

 

Respirer les petites fraises du marché

Admirer les fleurs pousser

Écouter le chant des oiseaux dans les marais

Toucher le sable doux des soirs d’été

Savourer la vie colorée

Désir désir que tu sois exaucé !

Louise

Classe de CM1 – CM2 de Verrines

Classe de CM1 – CM2 de Verrines

Des

Étoiles

S

Illuminent

Rigolent

Et

Repartent

Victor


Désir

Est

Sauvage

Il

Rebondit

Explose

Ressort

Maelie


2020

Je suis un enfant de 2020,

Qui est gentil,

Et qui est intelligent,

Je suis un enfant de 2020,

Qui est triste,

Et qui est malheureux,

Je suis un enfant de 2020,

Qui est amoureux,

De Maelie.

Nathan


Quand je ferme les yeux, je sens l’odeur de l’herbe des prés.

Quand je ferme les yeux, j’entends l’eau de la rivière qui coule.

Quand je ferme les yeux, je vois mon avenir se dessiner.

Timothé

Classe de 6e A

Classe de 6e A

 

L’automne arrive à petit pas

Les feuilles tombent

Des feuilles couleur feu

Le sol est recouvert d’un tapis de couleur

Les arbres ont enlevé leur tenue verte

Pour mettre des habits dorés

Julia


À travers ma fenêtre

Je vois un arbre

Magnifique

Il se coupe les cheveux

Tous les automnes.

Louis


Ballon surveillant la terre

La lune semble un réverbère.

Et comme la nuit porte conseil.

Antoine


Le soleil jaune brille sur l’eau

Mon pied se pose sur les grains de sable brûlants

Petites éclaboussures sur mon maillot de bain.

Romane

Classe de 6e B

Classe de 6e B

 

Ma femme

 

La nuit je tiens mon fils

Tout contre moi

Je ne dors pas

Je veille sur mon fils

Et je pleure

Je vois ma femme

Quand le bateau a chaviré

Je ne l’ai pas saisie

Je n’ai pas pu

Son cri avec les cris de tous les autres

Les flots qui les aspirent

Ces bras, ces coudes, ces poignets, ces mains…

Elle est là dans mes paupières

Le sommeil ne vient pas.

Rose


En Normandie les nuages se croisent

Le soleil croque la mer

Et rend le temps gris ébloui.

Milo


Les filles c’est joli

Joli comme une rose

Une rose rouge

Les filles c’est joli

Mais celle-là a quelque chose

Une chose que toutes les autres n’ont pas.

Je voudrais savoir ce que c’est

Mais je crois l’avoir trouvé

C’est la beauté

Timeo


Si j’annonce mon secret, j’ai peur

Je le garderai sans relâche

Je le dirai quand j’aurai vécu

Personne ne criera

À la nuit des temps

Et au parfum éternel

J’ouvre mon large oui

Et je le dis haut et fort

Je brûle mon secret

J’ai annoncé ma joie

Camille

Classe de 6e C

Classe de 6e C

 

Le martèlement de ses sabots lourds

Fendent les oreilles d’un sourd

Dès qu’on l’entend on court

 

Son haleine de roquefort

Réveillerait les morts

Dès qu’on le sent, on sort.

 

Ses dents d’acier couperaient

Les pommes les plus dures

Dès qu’on le touche on court

 

Ses yeux globuleux

Envoûteraient un aveugle

Dès qu’on le voit, on meugle

Mélissa


Le soir il fait vraiment tout noir

Et moi ça me fait faire des cauchemars

Mais les cauchemars c’est pas si mal

Tu peux te glisser dans le lit de maman

Sans qu’elle râle

Un soir, je suis dans un manoir hanté par les cafards

Des cafards géants extrêmement grands

Des cafards ça me va tant que ce n’est pas des araignées

Ce cauchemar est très bizarre

Dès que j’ai pensé aux araignées

Les cafards se sont transformés

“Maman ! j’ai fait un cauchemar !”

Maman me glisse dans son lit

Ça y est j’ai gagné !

Anna


Matin d’automne

 

La rosée touche la pierre.

D’abord transparente comme un diamant.

Le soleil la déguise en une opale bleue

Midi arrive, ses gouttes disparaissent sans aucun but.

 

Matin d’hiver

La rosée apparaît gelée, figée.

Le soleil est resté caché :

Il a peur du froid.

 

Matin de printemps

La rosée est toujours là

Elle a repris les couleurs de la vie

On dirait une proche galaxie

 

Matin d’été

La rosée colore les arcs-en-ciel

La rosée vit les saisons

Elle est vivante.

Nina


Je sais ce qu’il y a là-bas

Sur le fil de l’horizon

Une île aux dragons

Il y en a des bleus, des jaunes, des marron.

Mathéo

Classe de 6e D

Classe de 6e D

 

Tu dis bonheur

Et déjà,

Tu souris.

 

Tu dis sourire

Et déjà

Tu ris avec tes amies.

 

Tu dis rire avec tes amies

Et déjà

Tu fais des bêtises.

 

Tu dis faire des bêtises avec tes amies

Et déjà

Tu t’enfuis.

 

Tu dis poème

Et déjà

Les mots t’apaisent.

Gladys


Tu dis avion

Et déjà

Le tour du monde t’attend.

 

Tu dis téléphone

Et déjà

Les souvenirs, les photos te rendent heureux.

 

Tu dis arbre

Et déjà

Les oiseaux font leur nid.

 

Tu dis nuit

Et déjà

Les étoiles t’illuminent.

Coline


Tu dis arbre

Et déjà

L’écureuil ramasse des noisettes sur les branches.

 

Tu dis chien

Et déjà

Il te lèche la tête quand tu le caresses.

Tu dis étude

Et déjà

Ton travail de math est fait.

 

Tu dis vélo

Et déjà

Tu roules sur un terrain de cross.

Baptiste


Tu dis abeilles

Et déjà

Tu ressens des vibrations chatouiller tes oreilles.

 

Tu dis chocolat

Et déjà

Tu le vois à plat

Sur ta tartine.

 

Tu dis voyage

Et déjà

Tu ressens les vagues

Sur toi.

 

Tu dis famille

Et déjà

Tout le monde est réuni pour la vie.

 

Tu dis au revoir

Et déjà

Une belle et douce main

Se lève en toi.

Lili Jasmine

Classe de 6e E

Classe de 6e E

 

Tu dis piano

Et déjà,

Le son sort de tes doigts.

 

Tu dis console

Et déjà,

Tu as tous les jeux qui existent.

 

Tu dis pouvoir

Et déjà,

Tu deviens invisible.

 

Tu dis dessin

Et déjà,

Tout le monde admire tes œuvres.

 

Tu dis poème

Et déjà,

Les crayons font tout en un clin d’œil.

Paul


Tu dis voler

Et déjà

Le ciel te demande de monter

 

Tu dis île

Et déjà

Le sable s’étend à côté

 

Tu dis palmiers

Et déjà

Ils poussent par milliers

 

Tu dis ruisseau

Et déjà

L’eau coule entre les rochers

 

Tu dis poésie

Et déjà

Le poème est fini

Raphaël


Tu dis printemps

Et déjà

Toutes les fleurs apparaissent

 

Tu dis été

Et déjà

La chaleur te réchauffe le cœur

 

Tu dis hiver

Et déjà

La neige tombe sur la route

 

Tu dis automne

Et déjà

Toutes les feuilles des arbres se décrochent

 

Tu dis saisons

Et déjà

Les mois de l’année disparaissent

Solène


Tu dis livre…

Et déjà

Des pages granuleuses tournent devant toi.

 

Tu dis jonquille…

Et déjà

Un être fin et jaune à la peau humide danse devant toi.

 

Tu dis colibri…

Et déjà

Des couleurs plus rapides que le vent passent devant toi.

 

Tu dis rougaille…

Et déjà

Tu sens une fumée épicée passer sous ton nez.

 

Tu dis plage…

Et déjà

Tu marches sur du sable chaud et tu vois un coquillage briller au loin.

 

Tu dis vétérinaire…

Et déjà

Un bel oiseau vole dans la volière et des plumes multicolores tombent sur ton visage.

 

Tu dis poème…

Et déjà

Les vers et les strophes se posent sur les lignes.

Sanah

Classe de 4e A

Classe de 4e A

 

Des rêves d’enfants ont péri lorsque j’ai grandi.

Est-ce que quelqu’un sait où ils sont partis ?

Si un jour j’essaie de les retrouver

Iront-ils se réaliser ? Ou me

Regarderont-ils échouer ?

Jade


Lucie désire réussir sa vie

Être joyeuse, partager, être aimée

Faire les bons choix, découvrir de nouveaux paysages

Voyager, ne pas se priver mais surtout

ÊTRE HEUREUSE !

Justine


Dompter les épreuves de la vie pour avoir ce que l’on veut.

Émotion éternelle.

Sensation en chacun de nous.

Irréalisable si on n’y croit pas.

Réaliser ses rêves.

Lény


Un désir impossible

 

Ce désir que j’ai depuis que tu n’es plus dans ce monde…

De te prendre dans mes bras, te voir plus souvent.

Et surtout, je désire te rejoindre, te rejoindre dans ce monde.

Un monde différent du mien.

Lisa

Classe de 4e B

Classe de 4e B

 

Désert désir

Un naufragé perdu

Désert d’eau à perte de vue

 

Désir, rentrer chez lui,

Désir, retrouver sa vie,

Ses amis, sa famille.

 

Ses désirs

Tels une flamme

Lui tiennent chaud.

 

Ses souvenirs bientôt consumés

Cendres d’une vie passée

Se dispersent dans les flots.

 

Désert d’eau

Arthur


Le désir

 

C’est ce genre de sentiment qui ne fait jamais de grèves.

Notre grande envie d’être désiré.

Un voyage qui résonne dans nos rêves.

Une personne à qui on ne peut cesser de penser.

Voilà comment le désir peut être créé.

Éloïse


Le désir

 

Le désir c’est du plaisir, une envie, un rêve.

Le désir c’est sourire, pour la vie, ceux qu’on aime.

Le désir c’est accueillir, des amis, faire la fête.

Le désir c’est embellir, être joli(e), pour plaire.

Le désir c’est ressentir, ce qui nous attire, sur la Terre.

Le désir c’est finir, d’en pâtir, à cause des guerres.

Sami


Désir d’espace

 

Tous les jours je te vois par la fenêtre,

Parfois rousse, parfois blanche, souvent brillante,

Quelquefois, je me demande où tu peux bien être,

Tu te caches derrière des ombres dansantes.

 

Depuis chez toi ma maison serait petite,

Loin de la vie, du bruit et de la foule,

Mes yeux et mon corps seraient en orbite,

Vivre sur toi serait vraiment cool.

 

Je voudrais voler, vivre en apesanteur,

Faire de mes rêves ma fortune,

Chez toi j’oublierais mes peurs,

Je veux voyager chez toi la lune.

Perle

Classe de 3e A

Classe de 3e A

 

Désir

 

Je m’enfuis,

Tu me rejoins.

Je te repousse,

Tu t’accroches.

 

Tu me veux,

Je t’évite.

Tu m’aimes,

Je te hais.

 

Je te heureux,

Tu me folles.

Je te rejette,

Tu souris.

 

Après ça :

 

Je change,

Toi aussi.

Je te rejoins,

Tu me repousses.

 

Je te veux,

Tu m’évites.

Je t’aime,

Tu me hais.

 

Je pleure,

Tu souris.

Je te regarde,

Tu t’en vas.

 

Louise


Un seul regard et mon cœur a chaviré

Sous le feu d’un baiser

Tu as réussi à me déstabiliser

Ne vois-tu pas que je suis en train de perdre pied ?

Bercée par la chaleur de ton corps

Je t’offre mes nuits

Cette envie qui me dévore

Une romance sous la pluie.

Lilou


Le désir

 

Je te regarde,

Je t’observe,

Je t’admire.

 

Tu me plais,

Tu m’éblouis,

Tu me charmes.

 

Il me tente,

Il me déstabilise,

Il m’envoûte.

 

Nous nous attirons,

Nous nous aimons,

Nous nous désirons.

Juliette


Une Envie Perpétuelle

 

Elle était belle

Elle était joueuse,

Elle était drôle

Et semblait heureuse.

 

Je la croisais chaque matin,

Dans l’attente d’un sourire ou d’un signe de la main.

Elle me donnait envie de rire avec entrain.

Tout me plaisait chez elle :

Son cou me donnait faim,

Ses cheveux couleur miel,

Et ses mouvements de bassin

Quand elle marche au soleil.

Ses lèvres me faisaient envie,

Ses yeux brillants comme des diamants,

Ses formes qui la nuit prennent vie

Et son élégance qui réveillait mes sentiments.

 

Elle était belle

Elle était joueuse,

Et avec un autre

Semblait déjà heureuse.

Jeanne

Classe de 3e B

Classe de 3e B

 

Mon fidèle ami

 

Devant ma cheminée, le soir, après dîner

Je feuillette tes pages jaunies par milliers,

Source d’inspiration et de satisfaction

Tu me parles à chaque fois que je t’ouvre.

 

Quand tu me racontes et m’ensevelis dans l’histoire

Autour de moi, plus rien ne compte, même si,

Au fond de moi je sais et je comprends

Que tu n’es pas vivant mais si vibrant

 

Tu es si envoûtant, tellement captivant

Que quand je m’ennuie, je pense tout de suite

À toi, grand maître du savoir, toi qui sais tout,

J’ai une absolue confiance en toi, mon grand ami

Cyprien


L’orage est tombé, le sable s’est levé

Coquillages et crustacés sont enfouis

Ciel gris, la marée montée

L’horizon est vide et la faune partie

 

Sur des vagues comparables à l’Everest

Les bateaux et navires s’agitent

D’est en ouest le vent échoue

Marins et pêcheurs

 

Dunes couchées, palmiers envolés

Plage et galets sont à l’abandon

Les sirènes et dauphins sont apeurés

C’est mon champ de vision.

Ambre


Est-elle de bronze ou d’or ?

Le peu de fois où je la vois,

Ne me permet pas de le deviner,

À mon plus grand désarroi.

 

Ce bout de métal durement obtenu

Pour tous les jours où tu as combattu

Elle ne vaut pas ta dévotion

Et tout ce que tu as fait pour la nation.

 

Pourtant je porte ta fierté dans mon cœur

Pourtant tu portes le médaillon comme un blason

Au-dessus de ton cœur.

 

Guerre durement menée

Guerre durement remportée

Voici le beau médaillon

Forgé d’or et de fierté

Rachel


La foudre apparaît comme le jour dans la sombre obscurité

La vaste mer déferle sa douce rage

La violente tempête a détruit l’orage

De puissantes tornades coniques ont emporté les terres jusqu’au large.

Mathéo

Classe de 3e E

Classe de 3e E

 

Sous la pluie

Marcher avec toi

Et ne plus penser à rien

C’est ce que j’aurais voulu

Mais tu es parti

En me laissant ici

Béatriz


Viens, regardons-nous jusqu’à en oublier le temps.

Dansons sous la pluie et chantons comme si personne ne nous écoutait.

Aimons-nous comme si rien ne pouvait nous briser.

Un coucher de soleil et le temps qui s’arrête, c’est ce qui se passe lorsque je suis avec toi.

Ton regard si mystérieux dans lequel j’aime me perdre, je ne l’oublierai jamais.

C’est quand tu n’es plus près de moi que je me rends compte de la couleur de la vie.

Laisse-moi redessiner ton sourire dans ma tête pour m’endormir.

Ce sourire qui m’apaise tant.

Prends-moi la main et laissons-nous porter vers l’avenir.

Et si nous ne refermions jamais cette parenthèse…

Mathilde


Le désir est le fruit de l’amour

Le cœur de ton âme

Ton corps pour de l’or

L’argent pour ta peine

Ta peine comme de l’eau de tes larmes

Tes larmes comme celles du sang

Le sang d’une coupure

La coupure qui fait mal

Mal comme un cœur

Un cœur qui s’emballe

Maëlis


L’amour est un arbre qui grandit

Sur ses branches j’ai cueilli la joie, l’envie

Mais certaines ont cassé, laissant place à la peine et à la tristesse

Avoir cette peur d’avouer ses sentiments m’assombrit et me brise le cœur

Lola