Recueil de poèmes des jeunes 2015

16 avril 2020

Cette année, la ville de Celles-sur-Belle fête son douzième Printemps des Poètes et les plus de 500 élèves qui ont participé au concours de poésie réservé aux scolaires.

Le label de “Ville en poésie” obtenu en 2013 s’est enrichi en 2014 de deux labels d’École en poésie pour les écoles de Celles et de Verrines.

La Municipalité, en lien étroit avec l’Atelier de poésie du Foyer rural de Verrines, soutient ce magnifique élan dont bénéficie toute la vie culturelle celloise. Patricia Cottron-Daubigné, marraine de ces Semaines poétiques 2015, ne qualifie-t-elle pas de “moments de grâce” ce qui, en poésie, se vit ici !

Cinquante-sept poèmes ont été choisis au terme de deux jurys successifs. On peut y retrouver le thème du Printemps des poètes 2015 : “L’insurrection poétique” mais aussi tous les thèmes de l’éternel humain où chacun et chacune a pu exprimer ce qui lui était le plus cher.

Classe de CP de Celles-s/Belle

Classe de CP de Celles-s/Belle

Un petit éléphant doré

qui monte dans l’escalier

Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Une belle licorne

qui mange du popcorn

Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Et pourquoi pas ??

Sathya

Classe de CE1 de Celles-s/Belle

Classe de CE1 de Celles-s/Belle

Savez-vous ce qui est rigolo ?

Savez-vous ce qui est rigolo ?

Un dauphin sur un pot

Un guépard qui prend des photos

Un lion qui porte un plateau

Un perroquet qui va dans un château

Mais ce qui est le plus rigolo

C’est un escargot

Qui fait du vélo.

Samuel


Savez-vous ce qui est marrant ?

Savez-vous ce qui est marrant ?

Un chat poussé par le vent

Un chien qui vole la pomme du marchand

Un lapin qui a une maman

Un cheval qui ment

Mais ce qui est le plus marrant

C’est un pélican

Qui a des dents.

Héloïse


Savez-vous ce qui est rigolo ?

Savez-vous ce qui est rigolo ?

Un chat qui fait du vélo

Une brebis sur un radeau

Un cheval qui prend des photos

Un chameau qui porte un drapeau

Mais ce qui est le plus rigolo

C’est de voir un oiseau

Qui écrit au tableau.

Lola


 

Il y a des mots pour apprendre

le mot travailler, le mot écouter

le mot lire, le mot écrire

Il y a des mots qui font rêver

les mots chanter et danser

le mot Espagne, le mot montagne

Il y a des mots qui rendent heureux

le mot “bravo” le mot “chapeau”

les mots bonbons et chaussons

les mots famille et myrtille

Le mot rire, le mot s’amuser,

Les mots amitié et aimer.

Clara et Johane


Quelque part dans l’école

un enfant écrit un poème

Ailleurs au même instant

une fille sautille sous le préau

un écureuil saute de branche en branche

le soleil passe sa tête par la fenêtre

des oiseaux se mettent à chanter

un arc-en-ciel mélange ses couleurs

Quelque part dans l’école

un enfant écrit un poème

Marie


J’écris à l’encre blanche

une colombe de neige

J’écris à l’encre rouge

la confiture de cerises

J’écris à l’encre orange

le coucher du soleil

J’écris à l’encre jaune

un immense champ de blé

J’écris à l’encre verte

les feuilles du tilleul

J’écris à l’encre bleue

la forme de tes yeux

J’écris à l’encre arc-en-ciel

un tapis de fleurs multicolores

Inès

– classe de CP de Celles-s/Belle

– classe de CE1 de Celles-s/Belle

– classe de CE1-CE2 de Verrines

– classe de CE2 de Fressines

– classe de CE2-CM1 de Celles-s/Belle

– classe de CE2 de Celles-s/Belle

– classe de CM1-CM2 de Verrines

– classe de 6e A

– classe de 6e B

– classe de 6e C

– classe de 6e D

– classe de 6e E

– classe de 6e F

– classe de 4e A

 classe de 4e C

– classe de 4e E

– classe de 3e B

Classe de CP de Celles-s/Belle

Un petit éléphant doré

qui monte dans l’escalier

Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Une belle licorne

qui mange du popcorn

Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Et pourquoi pas ??

Sathya


Une petite souris riquiqui

qui porte un grand lit

Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Un magnifique dauphin

qui bricole dans le jardin

Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Et pourquoi pas ??

Gladys


Un perroquet avec 1000 ailes

qui joue avec une coccinelle

Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Un poisson multicolore

qui fait des bonds dehors

Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Et pourquoi pas ??

Ryan


Ça n’existe pas

Un rat en blouse qui tond la pelouse.

Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Un éléphant marron caché derrière un buisson.

Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Et pourquoi pas !

Mathis


Ça n’existe pas

Un éléphant sans défense qui aime bien la danse.

Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Un petit canard qui n’aime pas les mares.

Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Et pourquoi pas !

Maxime


Ça n’existe pas

Un rat qui tond de l’herbe dans la ferme.

Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Une girafe avec un long cou qui conduit un train en faisant coucou.

Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Un ours avec une guitare qui a plein de dollars.

Ça n’existe pas, ça n’existe pas

Et pourquoi pas !

Télio


Classe de CE1 de Celles-s/Belle

Savez-vous ce qui est rigolo ?

Savez-vous ce qui est rigolo ?

Un dauphin sur un pot

Un guépard qui prend des photos

Un lion qui porte un plateau

Un perroquet qui va dans un château

Mais ce qui est le plus rigolo

C’est un escargot

Qui fait du vélo.

Samuel


Savez-vous ce qui est marrant ?

Savez-vous ce qui est marrant ?

Un chat poussé par le vent

Un chien qui vole la pomme du marchand

Un lapin qui a une maman

Un cheval qui ment

Mais ce qui est le plus marrant

C’est un pélican

Qui a des dents.

Héloïse


Savez-vous ce qui est rigolo ?

Savez-vous ce qui est rigolo ?

Un chat qui fait du vélo

Une brebis sur un radeau

Un cheval qui prend des photos

Un chameau qui porte un drapeau

Mais ce qui est le plus rigolo

C’est de voir un oiseau

Qui écrit au tableau.

Lola


 

Il y a des mots pour apprendre

le mot travailler, le mot écouter

le mot lire, le mot écrire

Il y a des mots qui font rêver

les mots chanter et danser

le mot Espagne, le mot montagne

Il y a des mots qui rendent heureux

le mot “bravo” le mot “chapeau”

les mots bonbons et chaussons

les mots famille et myrtille

Le mot rire, le mot s’amuser,

Les mots amitié et aimer.

Clara et Johane


Quelque part dans l’école

un enfant écrit un poème

Ailleurs au même instant

une fille sautille sous le préau

un écureuil saute de branche en branche

le soleil passe sa tête par la fenêtre

des oiseaux se mettent à chanter

un arc-en-ciel mélange ses couleurs

Quelque part dans l’école

un enfant écrit un poème

Marie


J’écris à l’encre blanche

une colombe de neige

J’écris à l’encre rouge

la confiture de cerises

J’écris à l’encre orange

le coucher du soleil

J’écris à l’encre jaune

un immense champ de blé

J’écris à l’encre verte

les feuilles du tilleul

J’écris à l’encre bleue

la forme de tes yeux

J’écris à l’encre arc-en-ciel

un tapis de fleurs multicolores

Inès


Classe de CE1 – CE2 de Verrines

Qu’est-ce qui ne va pas sur la Terre ?

Ce sont les cheveux, dit la tête

C’est la guerre, dit la France

Ce sont les microbes, disent les mains

Ce sont les serpents, disent les souris

C’est le chien, dit le chat

Ce sont les méduses, disent les gens

Ce sont les babouches, disent les chèvres

Cassie


Pour toi

Pour toi

J’écrirais un poème

Sur les minutes qui nous séparent

Sur les minutes où on se voit

Sur le temps

Je t’écrirais un poème

N’importe où

N’importe comment

Pourvu qu’il soit encore temps

Emilie


Une seconde pour faire un câlin à maman

Une minute pour goûter

Une heure pour faire ses devoirs

Un jour pour jouer avec papa

Une semaine pour partir en vacances

Un mois pour que Décembre passe

Une année à attendre le Père Noël

Un siècle pour aller à travers le monde

Hugo


Classe de CE2 de Fressines

La recette du malheur

Trancher un gros mot en deux

Y ajouter un grain de sel

Puis mettre à chauffer dans une casserole noire

Saupoudrer d’une pincée de tristesse

et verser un nuage de déception

Mélanger le tout avec quelques algues maléfiques

et un soupçon de désespoir

Poivrer le tout d’un peu de peur

et vous obtiendrez la recette du malheur.

À ne pas mijoter souvent !

Thomas


Ma soupe du bonheur

Prendre un brin de soleil

Puis le mettre au frais

Prendre un soupçon de nuage

et le faire mijoter doucement

N’oubliez pas d’y mettre tout votre cœur

Ne surtout pas penser au malheur

Mélangez le tout délicatement

et obtenez une bonne soupe de bonheur

Vite à vos marmites !

Aude


Pour passer une bonne journée

Pour passer une bonne journée

Prendre un joli nuage

Le saupoudrer de rêve

Le renverser sur la cour de l’école

Et le faire jouer à la marelle

Avec tous les enfants

Jeanne


Classe de CE2 – CM1 de Celles-s/Belle

Paix

Là où les hommes sont tués

Là où les femmes sont mortes

Là où les innocents sont assassinés

Là où la guerre s’enlise

Là où les bateaux sont coulés

Là où les soldats sont blessés

Là où les médecins les soignent

Et là où les conflits se terminent

Enfin la guerre est finie !

Lucas


Un rêve

J’ai vu

Dans la mer bleue d’opéras

Danser

Une sirène aux cheveux magiques

J’ai vu

Dans les nuages d’argent

Chanter

Une fée marine

J’ai vu

Dans le sable doré

Écrire

Un papillon amoureux

Puis j’ai vu

Une princesse de fleurs

Qui dessinait

Dans la neige

Malaurie


Un rêve

J’ai vu

Dans la lumière de la lune

Avancer

Un astronaute vers le soleil

J’ai vu

Dans l’herbe de mon jardin

Bouger

Un renard en papier

J’ai vu

Dans le ciel étoilé de merveilles

Rire

L’ombre d’un corbeau

Puis j’ai vu

Un homme sculpté dans un arbre

Qui buvait

L’eau de pluie sur les feuilles

Awen


Classe de CE2 de Celles-s/Belle

Une étoile filante

nage dans le ciel

et dans les yeux du poisson.

Louanne


Dans la nuit d’hiver

Le soleil dort

Et moi aussi.

Ugo


Une libellule vole

Sur un arbre

devant la lune d’hiver.

Zoè


Classe de CM1 – CM2 de Verrines

Quand je ferme les yeux,

J’entends des cris “Madiba ! Madiba !”

Je pense à ses vingt-sept ans en cellule,

J’entends un avocat.

Et alors j’ouvre mes paupières,

Je vois un monde chaleureux

Je ressens une flamme d’espoir

Grâce à Nelson Mandela.

Cyprien


S’il me fallait dès demain,

Partir très très loin d’ici,

J’emporterais mon sourire pour ne pas souffrir,

Mon cœur quand j’ai peur,

Et mes mains pour essuyer mon chagrin.

Mathias


Quand je ferme les yeux,

Je pense à toi qui me prends dans tes bras,

Je vois ton regard étincelant de lumière,

J’entends ta voix qui me berce quand j’ai peur.

Alors j’ouvre mes paupières,

Et je te vois près de moi,

Toi, mon papa.

Lucas


Classe de 6e A

La barque sur

L’eau gelée

Regarde le soleil se lever

Catell


Près d’un lac silencieux

Je parle à la montagne

Sa lumière me répond

Océane


La mer nage sur les nuages

Enfance heureuse et bonne pour le cœur

J’ai onze ans.

Anaëlle


Classe de 6e B

Jaunes et dorées, les feuilles s’envolent

Nos pas résonnent

La rosée s’étend et scintille

Dans le parc charmant

Oh tiens !

Une fleur trop arrosée a fané

Attendons le printemps

Déployant leurs corolles en sequin

Œillets, roses et lys

Se mettront sur leur 31

Malorie


Bel arbre aux feuilles d’or

Belles ronces aux piques d’acier

Beaux bambous au tronc lisse

Beau coquelicot rouge meurt heureux.

Clément


Sous les arbres de pluie

l’onde chante

il fait chaud dans mon cœur

Manon


Classe de 6e C

Inventaire secret

Dans mon cœur il y a…

L’odeur des milliers de fleurs blanches

Au printemps

Le chant mystérieux et merveilleux,

Des oiseaux joyeux en été.

De l’aube entre les doigts

De l’ombre entre les tempes.

La joie d’aller dans la forêt,

Verte comme l’herbe mouillée.

La musique du violon comme l’espoir de liberté.

Elise


Toi, mon cœur, dévoile la forêt

Qui se cache sous l’épais ciel gris.

Quand tu tomberas,

La brume t’emportera dans sa cabane.

Quand tu tomberas sur le lit,

Tu sentiras l’odeur du bois forgé.

Quand le vent t’emportera à l’extérieur de la cabane,

Tu entendras le bruit des oiseaux qui chantent,

Tu seras plein de joie,

Et puis voici mon cœur qui ne bat que pour toi.

Alexis


Silence

Dans mon petit lit je reste seul avec pour

Seule compagnie le silence

Ce rien qui m’entoure

C’est là que

Je me sens le mieux

Le rouge drap de mon lit

Me fait penser à la solitude et à la haine de

Mon cœur chaque jour

Et je reste là

Comme un bébé dans le ventre de sa mère

Seul sans les battements de mon cœur

Je ferme les yeux

À personne je n’ai rien dit ah ! Doux silence

À mon réveil il n’y avait plus rien que

Le SILENCE

Ron-Karl


Classe de 6e D

L’enfant essayait

De garder des gouttes de rosée

Entre l’index et le pouce

Noémie


Je vois les bambous

J’entends les feuilles se frotter

Le vert de l’été

Tom


La tour du jardin

Je la vois surtout de loin

Le phare des plantes

Tess


Classe de 6e E

La rivière et son courant

emportent les cheveux

des chênes.

Arthur


Le soleil d’été s’éloigne,

Mangé,

Par la lune blanche.

Camille


Les arbres nus

Regrettent d’avoir

Chassé leurs feuilles.

Thomas


Classe de 6e F

Sous les nuages sombres

L’arbre, courbé,

Découvre sa solitude

Mathis


Les feuilles meurent

L’arbre se dénude

Il a froid

Élise


Sous les feuilles rousses

L’écureuil écoute

l’automne arriver.

Steeve


Classe de 4e A

La poule rousse caquète

Car elle a mangé ma casquette

À cause de son mini-esprit

Dans le four elle sera bouillie.

Hugo


Le reflet de ma paupière

Dans une petite théière

Éclairée par un gros néon

Je n’y vois plus que du poison

Lucas


J’ai une énorme maladie

Donc je mange des profiteroles

En poussant mon géant caddie

Et tout ça sans une parole

Alice


Classe de 4e C

En un jour de malheur, il m’est venu l’envie

De placer, en colère, dans ma belle théière

Mon cœur chagriné et parsemé de caries

Tout en fermant mes insignifiantes paupières

Pierre


J’ai dit à cette fripouille

D’enlever son maquillage

Elle a pris une quenouille

Pour me piquer, c’est dommage !

Laurine


J’y suis allé débordant de curiosité

Je m’approchais pas à pas comme une tortue

Mais une fois attrapé, on ne peut plus, vois-tu

S’arrêter et on ne fait que tweeter

Justin


Classe de 4e E

En bimbo de banlieue tu t’fringues c’est dommage

Tu n’es pas la rebelle de cité à casquette

Maintenant la poule parle, toi, tu caquètes

Délivre-toi malgré tout ce beau maquillage.

Maelys


Rédiger un poème pour commencer

C’est bien compliqué

Tu prends l’encrier

Tu appuies et ton poème est dédié

Aurore


L’amour m’atteint tel une couleuvre

Attirée par l’homme et le champagne

Elle se sert de lui comme d’un hors-d’œuvre

Au lever du soleil l’amour gagne

Mahony


Classe de 3e B

Une tranchée déchiquetée par la peur de tuer

Un doux combat chante l’émotion

L’honneur ouvre le cadavre pâle

Des rats courageux fatiguent les morts

Texte collectif


Les armées attrapent une peur rouge

Les soldats courent vers une haine saignante

Un soldat éblouissant, joue avec la solitude

Les soldats tremblent d’une tristesse rouge

Texte collectif


L’obscurité rose saute une offensive

Dans la peur dorment les fusils sombres

Un mort construit une stupéfaction violente

La magnifique chaleur caresse ton amour

Texte collectif